top of page

Diapason Om


La fréquence Terrestre, le lien au cœur



Le son est au cœur de notre univers, il anime tout ce qui vit. Si vous suivez ce journal, vous aurez perçu que l’Art du son est un grand pilier de partage au sein de l’espace PRēSENCE.


Au travers de ce court article, j’aimerais vous présenter un instrument que j’affectionne pour ses qualités toutes particulières. Il facilite l'établissement d'un lien avec l'espace du cœur, qu'il soit apaisé ou endolori, et nous harmonise avec la fréquence dite vibratoire de la Terre. Le diapason Om 136,1 Hz (Do#) également appelé « mid-Om* » est accordé à la fréquence d’une année terrestre, 32e octave inférieure, selon les découvertes du mathématicien et musicologue suisse Hans Cousto.


Ce temps de rotation de la Terre autour du Soleil que l’on nomme révolution ou (translation) est la raison du changement des saisons. Il s’agit du 2e rythme cosmique de notre planète. De la même manière que la fréquence du jour influence le corps, la fréquence de l’année influencerai notre âme. Dans certaines philosophies et croyances spirituelles anciennes, la rotation de la Terre et son mouvement autour du Soleil étaient considérés comme des éléments fondamentaux qui pouvaient influencer l'âme et l'expérience humaine. L’Om 136,1 Hz fait donc partie de la famille des diapasons planétaires, qui correspondent aux tons élémentaires de la Terre, de la Lune et des autres planètes de notre système.


Pour découvrir ce que l’on appelle l’octave cosmique ainsi que le mode de calcul utilisé pour les fréquences des instruments planétaires, je vous invite à vous rapprocher des travaux et des ouvrages d’Hans Cousto. Pour exemples, la Lune porte la fréquence 210,42 Hz, le Soleil 126,22 Hz, Mercure 141,27 Hz… C’est également d’après les calculs du mathématicien que sont accordés les gongs planétaires, autres instruments adorés et fascinants. Ils feront l’objet d’un futur article.


L’approche de ce que l’on nomme fréquences planétaires est fascinante; elle nous donne une direction, un repère quant au choix des instruments à utiliser en fonction des besoins rencontré pour soi-même ou dans le cadre d’accompagnement thérapeutique par exemple. C’est une guidance pour nous accorder et nous remettre en lien avec le cosmos. Cependant, ne perdons pas de vu que dans l’Univers rien n’est figé, tout est en mouvement permanent, ainsi ces mesures restent des données de références. Notre ressenti est notre meilleur gardien, restons à l’écoute de notre propre résonance et discernement.



Les diapasons planétaires peuvent être utilisés pour accorder des instruments de musique, ainsi que sur le corps pour le tonifier ou en relaxer différentes parties. En application, par exemple sur les points mis en évidence par l'acupuncture chinoise, il va soulager les douleurs et libérer les voies dites énergétiques. La fréquence de vibration du MID OM correspond au Chakra du cœur, point d'acupuncture CV 17 (sur le méridien du vaisseau conception) sternums.


Fabien Maman, le Dr John Beaulieu, Jonathan Goldman et d'autres ont été des pionniers audacieux dans l'intégration des diapasons dans le domaine de l'acupuncture vibratoire. Cependant, il est essentiel de garder un esprit critique sur l'ensemble des protocoles utilisés par ces praticiens, en gardant ce qui semble être juste pour nous. Leur approche consiste à transmettre des vibrations sonores à différentes parties du corps, renforçant ainsi le système énergétique et engendrant de nombreux bienfaits. Lorsque l'acupuncture s'unit aux diapasons, une harmonie remarquable se crée, facilitant la communication entre les cellules et favorisant leur équilibre. Il est donc primordial d'explorer cette approche avec ouverture d'esprit, tout en restant conscient de ses potentiels effets bénéfiques.



Soigner c'est rétablir un mouvement harmonieux là où il y en a besoin.


Le diapason Om 136,1 Hz peut être combiné et joué simultanément au niveau des oreilles avec le diapason 128 Hz (un diapason vers chaque oreille). La combinaison des deux fréquences 136,1 Hz et 128 Hz laisse apparaître une 3e vibration, appelée 3e son ou battement, ayant la fréquence de 8,1 Hz correspondant à une onde Alpha profonde (proche des ondes Thêta). Cette onde favorise la relaxation.






OM — Le son de l’univers



D’après la tradition indienne, le sadja (ou « sa ») est la note perpétuelle, qui ne cesse jamais, elle s’exprime au travers de la syllabe OM. Les anciens Indiens arrivèrent à cette note au travers de la méditation, elle leur fut donnée intuitivement, de manière contemplative en « s’ouvrant à l’univers ».


OM pourrait être l'équivalent du « Amen » des églises Chrétiennes. Amen ne signifie rien d’autre que « Qu’il en soit ainsi ». C’est également cette idée manifestée qui est véhiculée par la note perpétuelle. Cette syllabe sacrée est universelle. Si vous pratiquez ou avez pratiqué le yoga et la méditation, son usage vous est probablement familier.


En chantant l’Om, en le laissant nous imprégner, nous pouvons mesurer l’ampleur de ces bienfaits pour le corps et l’esprit. Ainsi que la manière dont il nous connecte au grand tout. Si vous n’avez pas l’habitude de chanter, vous pouvez utiliser ce diapason. C’est un peu comme chanter la note soi-même, cela apporte une profonde sérénité. Cet instrument viendra soulager les blessures du cœur (physique et subtil) et harmoniser le système nerveux, il apportera la paix de l’esprit.


Il est idéal pour accompagner les méditations, réguler les humeurs, améliorer le sommeil, rétablir un équilibre énergétique, atténuer certaines douleurs chroniques ou pas. Utiliser en balayage autour du corps, au niveau du thorax, cette fréquence apaise le cœur, renforce l'intuition et la présence.





Grâce au coeur, nous sommes connectés à l'ensemble de l'Univers. Il est le lien ultime.


En pratique


Frapper délicatement le diapason à l’aide d’un activateur en caoutchouc ou contre votre genou, et déposer l’extrémité de l’instrument (la tige) sur la partie du corps souhaité. Maintenez fermement et laissez-le en place, jusqu’à ce que la vibration disparaisse. Gardez toujours avec l’autre main un contact au corps, le vôtre, ou sur celui de la personne qui reçoit. Restez dans la sensation du corps, avec présence et bienveillance. Répétez la manipulation plusieurs fois de suite.


À noter, les diapasons lestés (avec un poids sur le haut) sont idéaux pour une application sur le corps. Ils permettent une vibration plus profonde que ceux qui ne le sont pas.



À qui est réservé l’usage des diapasons ?



Avec ces quelques éléments simples, les diapasons s’utilisent très facilement, et leurs bienfaits sont vraiment formidables. Toute personne souhaitant améliorer son mieux-être et sa vitalité, ainsi que les praticien.nes des arts sonores, les thérapeutes…peuvent les utiliser. Ils sont propices dans le cadre de la gestion des douleurs, la récupération sportive, ou les pratiques comme le reiki, l’hypnose, le yoga, les massages, et tant d’autres domaines encore.


Il est important de noter que l’utilisation de ces diapasons ne doit en aucun cas être considérée comme une solution médicale ou un remplacement de traitement. Ils sont plutôt conçus comme des outils destinés à améliorer le mieux-être au quotidien.


L’univers du soin sonore est vaste tout autant que les instruments vibratoires qui sont à son service. Je suis ravie d’en avoir partagé un aperçu avec vous. Le son a encore bien des mystères à nous révéler.


Pour celles et ceux qui souhaitent aller plus en profondeur dans l’utilisation des diapasons, un module de transmission en ligne est en cours de création. Inscrivez-vous à la lettre de Présence au bas de la page, afin de bénéficier de l'offre de lancement.




 

À propos de PRēSENCE


La philosophie de PRēSENCE se nourrit des arts méditatifs, de l’écoute attentive et de la compréhension des sons qui nous traversent et nous entourent, ainsi que d’arts et d’enseignements précieux qui ont traversé les temps. Elle s’inscrit également dans une vision renouvelée et résolument actuelle de notre relation à la spiritualité. La relation au corps se pose en pilier, ancrant ainsi notre lien à la vie elle-même, et à notre incarnation. PRēSENCE s’exprime avec poésie et bien souvent, dans un silence plein.


Bienvenue à toutes et à tous ! Là où la Présence est magnifiée avec Grâce.


 

S'inscrire à LA LETTRE DE PRēSENCE (newsletter) ici

Boutique en ligne - ici.


Texte & photographies Helene Bret - Tous droits réservés.


コメント


bottom of page