La fréquence Terrestre, le lien au cœur



Le son est au cœur de notre univers, il anime tout ce qui vit. Si vous suivez ce journal, vous aurez perçu que l’Art du son est un grand pilier de transmission au sein de l’espace P r é s e n c e .

Au travers de ce court article, j’aimerais vous présenter un instrument que j’affectionne pour ses qualités toutes particulières. Il favorise l’ouverture du cœur et nous met en lien avec la fréquence vibratoire de la Terre. Le diapason Om 136,1 Hz (Do#) également appelé « mid-Om* » est accordé à la fréquence d’une année terrestre, 32e octave inférieure, selon les découvertes du mathématicien et musicologue suisse Hans Cousto.

Ce temps de rotation de la Terre autour du Soleil que l’on nomme révolution ou (translation) est la raison du changement des saisons. Il s’agit du 2e rythme cosmique de notre planète. De la même manière que la fréquence du jour influence le corps, la fréquence de l’année influence l’âme. L’Om 136,1 Hz fait donc partie de la famille des diapasons planétaires, qui correspondent aux tons élémentaires de la Terre, de la Lune et des autres planètes de notre système.

Pour découvrir ce que l’on appelle l’octave cosmique ainsi que le mode de calcul utilisé pour les fréquences des instruments planétaires, je vous invite à vous rapprocher des travaux et des ouvrages d’Hans Cousto. Pour exemples, la Lune porte la fréquence 210,42 Hz, le Soleil 126,22 Hz, Mercure 141,27 Hz… C’est également d’après les calculs du mathématicien que sont accordés les gongs planétaires. Autres instruments adorés, ils ont été pour moi une grande rencontre et j’ai à cœur d'y consacrer un futur article.

L’approche de ce que l’on nomme fréquences planétaires est fascinante; elle nous donne une direction, un repère quant au choix des instruments à utiliser en fonction des besoins rencontré pour soi-même ou dans le cadre d’accompagnement thérapeutique par exemple. C’est une guidance pour nous accorder et nous remettre en lien avec le cosmos. Cependant, ne perdons pas de vu que dans l’Univers rien n’est figé, tout est en mouvement permanent, ainsi ces mesures restent des données de références. Notre ressenti est notre meilleur gardien, restons à l’écoute de notre propre résonance.



LES DIAPASONS PLANÉTAIRES PEUVENT ÊTRE UTILISÉS POUR ACCORDER DES INSTRUMENTS DE MUSIQUE, AINSI QUE LE CORPS POUR LE TONIFIER OU EN RELAXER DIFFÉRENTES PARTIES. EN APPLICATION, PAR EXEMPLE SUR LES POINTS MIS EN ÉVIDENCE PAR L'ACUPUNCTURE CHINOISE, IL VA SOULAGER LES DOULEURS ET LIBÉRER LES VOIES ÉNERGÉTIQUES. LA FRÉQUENCE DE VIBRATION DU MID OM CORRESPOND AU CHAKRA DU CŒUR, POINT D' ACUPUNCTURE CV 17 (SUR LE MÉRIDIEN DU VAISSEAU CONCEPTION) STERNUMS.

Fabien Maman, le Dr John Beaulieu et d’autres, ont été des pionniers dans l’utilisation des diapasons en acupuncture. Dans cette approche, les vibrations sonores sont transmises à différentes parties du corps, ce qui renforce son système énergétique et produit de nombreux effets bénéfiques. L’association de l’acupuncture et des diapasons facilite la communication entre les cellules et leur permet de s’harmoniser.

Comme vous le savez peut-être j’ai traversé un cancer du sein de type triple négatif au cours de l’année 2021. Et j’ai parmi d’autres instruments sonores utilisés les diapasons près de ma poitrine, le 128 Hz et le mid Om 136,1 Hz au niveau de la tumeur, et ceux régulièrement. C’est une approche complémentaire bien sûr qui va relancer la circulation des cellules agglutinées. De plus l’utilisation des diapasons apporte une profonde détente. Un état serein favorise la guérison et la régénérescence.



Soigner c'est rétablir un mouvement harmonieux là où il y en a besoin.

Le diapason Om 136,1 Hz peut être combiné et joué simultanément au niveau des oreilles avec le diapason 128 Hz (un diapason vers chaque oreille). La combinaison des deux fréquences 136,1 Hz et 128 Hz laisse apparaître une 3e vibration, appelée 3e son ou battement, ayant la fréquence de 8,1 Hz correspondant à une onde Alpha profonde (proche des ondes Thêta). Cette onde favorise la relaxation.